Il était quatre fois Noël !

Logo d'Il était 4 fois Noël (avec un chalet et des habits de Père Noël qui sèche sur un fil, on aperçoit de la neige)J’y avais participé l’année dernière et je compte bien refaire la même chose cette année. Samarian et Chicky Poo organisent le challenge cette année et je ne peux que vous encourager à aller vous inscrire et à y participer.🙂

Je ne pense pas être très active durant la première partie du challenge, surtout avec mes dissertations à écrire (c’est que ça prend du temps là L3). C’est un bon moyen de se mettre dans l’ambiance de Noël et de découvrir de nouveaux blogs tous plus intéressants les uns que les autres.

Calendrier du challenge

Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à nous rejoindre. Sur ce, je vais retourner à ma dissertation tout en écoutant le Casse-Noisette de Tchaïkovski.

1 commentaire

Classé dans Voyages calligraphiés

Double Faute d’Isabelle Pandazopoulos

Double Faute d’Isabelle Pandazopoulos
Gallimard Jeunesse

Résumé:
Depuis leur plus jeune âge, Ulysse et Ludovic sont entraînés par leur père pour devenir champions de tennis. À tout prix. Mais un jour, Ulysse craque et décide de tout arrêter. Dès lors, son frère n’a plus le droit de perdre. Mais qui peut prétendre maîtriser le jeu ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Voyages calligraphiés

Un retour en musique: Les Quatre Saisons par Max Richter

Pardonnez mon absence. Outre les cours qui ont repris, je suis dans le comité d’organisation de la conférence Model United Nations de mon université. J’ai beaucoup de boulot et les temps sont durs. Lorsque j’étudie, j’ai de la musique quasiment en permanence et la plupart du temps, cette musique est instrumentale. J’utilise Spotify et Youtube principalement (surtout depuis qu’8tracks nous est interdit à nous autres, non-États-uniens). Et c’est ainsi que j’ai découvert cette réorchestration des Quatre Saisons de Vivaldi.

J’écoute beaucoup de musique donc, mais les Quatre Saisons de Vivaldi doivent bien être celle que je préfère. J’aime tout l’ensemble, les 4 concertos et je serais bien en mal de dire lequel je préfère (bien que certains moments de l’Hiver et de l’Été soient magiques, l’Automne et le Printemps n’ont rien  à envier aux deux autres. J’écoute les Quatre Saisons très régulièrement, lorsque j’ai besoin de motivation, pour travailler, ou simplement en musique de fond. Je peux l’écouter en boucle, l’écouter tous les jours, jamais je ne m’en lasserai.

En parcourant Youtube, l’on m’a suggéré (vive les algorithmes googliens ;)) une recomposition des Quatre Saisons par Max Richter, un composeur dont j’avais déjà entendu quelques unes de ses compositions (écoutant beaucoup de musiques de films pour étudier). Quelle bonne suggestion de Youtube que celle-ci ! Je suis toujours prudente avec les réorchestrations et je ne suis pas fan la plupart du temps. Mais là ! C’est une réussite. Max Richter a réussi à sublimer l’ensemble et à le transformer en quelque chose de nouveau tout en gardant l’original. Je vais bien l’écouter en boucle maintenant que je l’ai découverte. Je ne peux que vous encourager à l’écouter et à donner votre avis dans les commentaires. Je serais curieuse de connaître votre ressenti, le mieux être très positif pour sûr !

Poster un commentaire

Classé dans Sonorités musicales

Le sang jamais n’oublie (Les Mystères de Larispem T1) de Lucie Pierrat-Pajot

Couverture de Les Mystères de Larispem avec des dessins représentant des moments de l'histoire en noir et blanc dans des cadres aux formes géométriques (losange et triangles), fait très steampunk Le sang jamais n’oublie (Les Mystères de Larispem T1) de Lucie Pierrat-Pajot
Gallimard Jeunesse

Résumé:
Larispem, 1899.
Dans cette Cité-État indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent… Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution?
Maraudeuses, sabotages d’automates, livre indéchiffrable: au fil des ruelles de Paris se dessine un monde rétrofuturiste captivant. Un premier tome qui révèle le talent d’un nouvel auteur.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Voyages calligraphiés

Nouvelles

Lorsque ces lignes seront publiées, je serai en train de profiter du soleil viennois. Je suis de retour et j’espère être un peu plus active que ces derniers temps.

Après Lady Helen, j’ai reçu un autre livre de Gallimard que j’ai reçu récemment. J’aimerais également publier un article sur mon voyage en Pologne pour les JMJ et un lors de mon séjour en Autriche (peut-être plusieurs suivant ce que je ferai). Finalement, je serai peut-être de retour également avec un article sur le dernier film Star Trek, Star Trek Beyond que j’ai beaucoup aimé et qui mérite d’être vu.

J’espère que vous avez passé de bonnes vacances si vous y êtes encore et que la rentrée n’est / ne sera pas trop rude. Bon weekend et à la prochaine !

Poster un commentaire

Classé dans Miscellanées

Lady Helen – Le Club des Mauvais Jours d’Alison Goodman

Couverture française de Lady Helen avec le titre en haut gros et le sous titre en bas à droite en belles lettres noires sur un fond turquoise. On aperçoit une silhouette en robe blanche typique du début du 19ème siècle avec de longs gants ocres. Lady Helen – Le Club des Mauvais Jours d’Alison Goodman
Gallimard Jeunesse (18/08/2016)

Résumé:
Londres, Avril 1812….
Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparait, des meurtres sanglants sont commis, la plongeant soudain dans les ombres de la Régence. Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour rejoindre lord Carlston et basculer dans un monde terrifiant ?

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Voyages calligraphiés

Une semaine, 7 lundis de Jessica Brody

Le livre "Une semaine, 7 lundis" posé sur un pouf au décor manga noir et blanc Une semaine, 7 lundis de Jessica Brody
Gallimard Jeunesse (15/09/2016)

Résumé :
Moi, Ellie Spark, j’ai survécu au pire lundi de tous les temps.
Une journée HO-RRI-BLE, qui n’a été qu’une succession d’événements catastrophiques, du type : 1. recevoir au réveil un texto de son petit copain qui dit : « Il faut qu’on parle » (formule qui est, soyons honnête, le signal universel d’un désastre imminent) 2. oublier son parapluie et se retrouver avec une tête de rat mouillé sur la photo de classe 3 avoir les lèvres qui gonflent en plein discours à cause d’une stupide allergie aux amandes. Alors, quand j’ai découvert, le lendemain que j’avais une chance de tout recommencer, j’ai béni les dieux, sauté dans mes vêtements et je me suis précipitée au lycée, avec un seul but en tête : rattraper mes erreurs et reconquérir le coeur du garçon de mes rêves.
Parce qu’on a parfois besoin d’une semaine entière de lundis pour comprendre ce que l’on veut vraiment.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Voyages calligraphiés